Le téléphone sonne sur France Inter: « Autos et motos : la paix est-elle possible ? »

Mise à jour 2011-08-20: le sujet n’a pas trompé beaucoup de monde, manifestement les gens partagent plutôt mon avis: ça se passe globalement très bien, et il n’est donc pas question de « paix » puisqu’il n’y a pas de « guerre ». Le débat a très vite dévié vers des sujets de sécurité routière, avec les clichés et argumentaires habituels, de part et d’autre.

Publicité Sécurité Routière: Partageons la routeOn ne peut pas leur en vouloir faire de l’audience, mais la question et l’introduction au débat est clairement orienté vers la polémique:

Autos et motos : la paix est-elle possible ?

Automobilistes et motocyclistes cesseront-ils un jour de se disputer dangereusement la route ?

Comment parvenir en France à une cohabitation pacifique et courtoise entre deux-roues et quatre-roues ?

J’ai écrit une réaction, qui n’est pas encore publié:

Je fais 100km/jour à moto pour me rendre à mon travail dans l’ouest Parisien. 99.9% des automobilistes ont un comportement admirable avec les motards, et je profite de cette tribune pour les remercier une fois encore.

99.9% des motards sont aussi des personnes responsables et conscientes que de mauvaises habitudes, une erreur d’inattention ou une infrastructure routière mal conçue et mal entretenue peut la tuer.

Je pense que la question est orientée et donc mal posée. La cohabitation pacifique et courtoise existe déjà. Les bonnes questions seraient:

  • Comment éviter la mise en place d’infrastructures meurtrières?
  • Comment inciter à l’achat d’équipements de sécurité sans ressembler à un arbre de noël?
  • Comment intégrer la perception des usagers fragiles de la route dans le cursus du passage du permis?

La FFMC sera manifestement présente lors des débat. J’espère qu’elle réussira à orienter celui-ci vers quelque chose de plus positif…