Pirate?

J’entre dans la cuisine, où la radio est allumée depuis le matin. J’ai pris l’habitude d’avoir ce fond sonore, et la pluspart du temps, je n’y fait pas vraiment attention. C’est France Info, et les différents reportages bouclent souvent. Une partie de mon oreille reste quand même en alerte pour attirer mon attention sur une information nouvelle.

Ce filtre automatique m’alerte quand le présentateur parle de pirates… En effet en cette periode (triste) de loi Hadopi, je suis à l’affut de la moindre information.

Je concentre donc mon attention, et j’entend les mots « otages », « intervention armée », « mort »…. Diantre!!! Nous en sommes donc là? Mais que s’est-il passé? Un fanatique de la musique libre peut-être? Après avoir constaté les réactions fortes, mais toujours virtuelles, des partisants anti-hadopi, je me dis que nous avons bien vite basculé dans l’autre extrême!

Puis mon esprit remonte l’incohérence des informations reçues, et ses conclusions un peu rapide… Quelques secondes d’audition plus tard, l’information se révèle être une « vraie » attaque de « vrais » pirates, sur l’océéan, impliquant des bateaux… Bref, un acte de piraterie.

Tout ceci pour appuyer sur la dangerosité de l’emploi du terme pirate dans le domaine du téléchargement illégal. Qu’on ne s’y trompe pas, c’est bien des associations d’diées, conscientes ou inconscientes, qui ont été recherchées par les premiers qui ont employé ce terme. Qu’une personne en colère ai des mots qui dépassent sa pensée, on peut le comprendre. Mais que de tels mots aient été relayés par les medias sans la moindre précaution, ce n’est pas nomal. C’est de la désinformation, tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *