Bienvenue en 1984

Naturellement, il n’y avait pas moyen de savoir si, à un moment donné, on était surveillé.

George Orwell, 1984

En ce jour sombre de notre « démocratie », où une majorité de députés ont voté la loi sur le renseignement, je suis triste.

Texte voté contre l’avis de deux juges antiterroristes, contre les avis du Syndicat de la Magistrature, de la CNCDH, de l’ordre des Avocats de Paris, de la CNIL, de l’Union Syndicale des Magistrats, d’Amnesty, de RSF, de la LDH, de la Quadrature du Net et près d’un millier de professionnels du numérique. Ref:

Il faut s’intéresser au sujet, en parler autour de soi, même de manière légère avec quelques chansons de Jérôme:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *