Incroyable Éducation Nationale !!!

J’ai reçu le message suivant:

Tous les journaux (TV radio papier) nous indiquent que 12 125 300 élèves (écoliers, collégiens, lycéens) sont entrés en classe, accueillis par 849 647 professeurs. Pauvres enfants, ils seront en moyenne 30 par classe !

Fort de mon certificat d’études primaires, j’ai divisé 12 125 300 par 30 et j’obtiens 404 177 professeurs.

Dubitatif, je divise derechef 12.125. 300 élèves par 849 647 professeurs et j’obtiens 14,27 élèves par classe.

Je commence à avoir des doutes sur la valeur de mon certificat d’études primaires, ou alors, que deviennent les 445 470 professeurs manquants ?

S’agit-il de planqués syndicaux, de malades professionnels, d’adeptes des stages de poterie ou de macramé au lieu de faire des cours aux jeunes ?

Et le président « normal » qui veut embaucher 60.000 nouveaux enseignants (pour que les élèves ne soient plus que 13,3 par classe ?) C’est sûr qu’à ce moment là, ces enseignants pourront vraiment s’occuper de nos petits et, enfin, leur apprendre à lire, écrire et compter ! Car il faudra qu’ils sachent compter pour payer tous ces
enseignants pendant 70 ans (40 ans de carriere + 30 ans de retraite, au bas mot) !

Quelqu’un pourrait-il apporter une réponse claire, intelligente et sans langue de bois à cette question ?

Je lui en serais bougrement reconnaissant !

Ces données sont contrôlables en cliquant sur le lien suivant:
http://www.education.gouv.fr/cid195/les-chiffres-cles.html

INCROYABLE MAIS VRAI !

Je pense que des chiffres exposés ainsi ne peuvent pas aboutir à une conclusion cohérente sur l’état des effectifs dans l’éducation nationale. Pour pouvoir en débattre, il faudrait lire dans son ensemble les 431 pages du rapport dont semblent être extraits ces chiffres.

J’imagine qu’il faut compter les enseignants à temps partiel, les enseignants attachés à la prise en charge des enfants handicapés, ou encore les classes en milieux rural dans lesquelles le nombre d’enfants par classe est en effet bien souvent inférieur à la moyenne nationale

Attention, je ne défends pas l’état actuel de l’éducation nationale, mais dans ce domaine comme dans d’autres, je rejette des calculs simplistes du type « 3 millions de chômeurs et 3 millions d’immigrés… »

On peut aussi se demander pourquoi, alors que la condition d’enseignant semble si attractive, l’état a tant de difficultés à en embaucher… Je pense qu’au lieu de taper sans cesse sur la profession, il faut en redorer le blason de manière durable pour que des personnes de qualités y trouvent leur vocation.

Je pense qu’en dénigrant ainsi l’éducation nationale, nous préparons la révolution de demain, et j’ose encore croire qu’elle peut être évitée http://www.le-message.org 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *